skip to Main Content

Bien plus qu’un simple chemin

En marchant, les enfants ont tous leurs sens en éveil. Ils profitent du chemin de l’école pour observer, trouver leur place au sein du groupe, se préparer à la journée à venir et, tout simplement, se défouler. Regard sur le chemin de l’école: espace d’activités et d’impressions variées.

Le chemin de l’école, espace de liberté

Si pour nos yeux d’adultes, le trajet jusqu’au travail est généralement purement utilitaire, le chemin de l’école représente bien plus pour les enfants. Lors de leur premier jour d’école ils se voient imposer une structure de journée fixe, nouvelle et différente de la liberté et du jeu qu’ils ont connus auparavant. Désormais, le rythme est déterminé par l’emploi du temps et des pauses régulières. À la maison, il y a les devoirs et d’autres activités, comme la musique ou le sport. Le chemin de l’école est un important espace de liberté: l’enfant se déplace de la maison à l’école et retour sans être surveillé par son enseignant ou ses parents. C’est inhabituel et passionnant.

De découverte

Pour les enfants, le chemin de l’école constitue un parcours de découverte, un sentier pédagogique, une possibilité d’échange et une «scène». Quand on se déplace à pied, il faut prendre des décisions, interpréter correctement ses observations et se conduire de manière responsable. Les enfants se développent pour ainsi dire «chemin faisant».

Et de vie sociale

L’échange avec les autres est déterminant pour bien grandir. La personnalité des enfants se développe au fil des rencontres, des discussions, des jeux, mais aussi des disputes. Sur le chemin de l’école, ils partagent leurs joies et leurs peines, règlent leurs conflits, racontent leurs expériences et se préparent ensemble à la journée qui les attend.

Back To Top