skip to Main Content

La sécurité: une tâche commune

Dans quelle mesure les chemins de nos écoles sont-ils sûrs? La configuration des infrastructures, les consignes de circulation et le comportement des usagers de la route motorisés sont essentiels pour la sécurité de nos enfants.

Le chemin de l’école devrait être sûr d’un point de vue objectif et subjectif. Le trajet doit être sans danger: l’aménagement des rues et des carrefours doivent répondre aux exigences de sécurité. Les enfants doivent aussi se sentir en sécurité sur le chemin. Leurs parents peuvent y contribuer par l’éducation routière, le choix réfléchi de l’itinéraire ou encore en exerçant les comportements adéquats avec leurs enfants.

S’engager pour la sécurité des chemins des écoles

La sécurisation systématique du chemin de l’école aide à briser un cercle vicieux. Les tronçons dangereux, que les risques soient réels ou simplement ressentis comme tels, poussent de plus en plus de parents à amener leurs enfants à l’école en voiture. Or l’augmentation du nombre de véhicules, entre autres à proximité des écoles, ne fait qu’accroître les risques. De plus, passer du temps dans l’espace public est nécessaire au développement des enfants et ces derniers n’apprennent à avoir un comportement sûr dans la circulation qu’en y participant. Les parents peuvent et doivent exiger des améliorations de l’aménagement des infrastructures routières. Si nécessaire, ils peuvent faire valoir leur droit à un chemin de l’école acceptable par voie juridique. Ces mesures rendent les rues plus «humaines», y compris pour les adultes à pied et à vélo.

Enquête auprès des écoliers

A quel endroit du trajet scolaire les enfants sont-ils en danger, et pourquoi ? Ces questions peuvent être analysées à l’aide de diverses méthodes. Une enquête auprès des élèves complétée le cas échéant par l’avis des parents s’avère très utile. L’expérience montre qu’il est possible de le faire avec un investissement financier léger, et sans que cela demande trop de temps ou d’effort d’organisation. Le questionnaire est composé d’une série de questions et d’un plan, sur lequel les points problématiques peuvent être indiqués.

Exemple de questionnaire chemin de l‘école

Back To Top